Histoire de Rojo en si♭

Une ASBL 

C’est en 2005 au Venezuela, plus précisément dans les favelas vénézuéliennes, que l’association commence ses premières aventures par le théâtre forum et communautaire. Le but était de concevoir un programme pour sensibiliser les jeunes aux rêves et la fiction, afin de leur donner la possibilité de sortir des situations difficiles et oppressantes.

Après quelques années, en 2008, l’association se nomme « Salto arte » et a pour objectif l’exposition d’œuvres d’artistes et de peintres en difficulté dans des lieux itinérants tel que café, restaurants et spécialement dans les couloirs de l’institut des Alliances Françaises de Caracas.

En 2011 à Paris, Katiuska crée un espace de conversation dans sa langue natale. Elle décide alors de concevoir des ateliers de théâtre en espagnol tout en poursuivant ses études de théâtre, cinéma et langues françaises. C’est d’ailleurs ses camarades de l’université et du conservatoire qui seront les premiers alumni.

En 2012 à Marseille, sous le même homonyme, elle propose des ateliers de création de pièces de théâtre et d’écriture en français et en espagnol, dont le but est d’offrir un apprentissage des langues par la pratique de l’art.

Arrivant dans la capitale Belge en 2020 sous le nom de Rojo en Si bémol, l’ASBL se veut transmettre et enseigner les langues, les droits des femmes & enfants à travers les arts. De ce fait, élèves, amis, ainsi que les personnes convaincues des biens faits du projet décident de créer un espace de conversation et d’échanges avec des artistes locaux et apprenants en langues. L’idée est de concevoir un lieu où chacun peut confronter et associer ses idées avec d’autres, afin de créer des alternatives et des mises en action.

Ainsi nait Rojo en si bémol, une ASBL au groupe engagé, amical et en quête d’aventures artistiques. Par cette association, le souhait est de créer à chaque saison un spectacle, une exposition, une lecture d’auteur contemporain, … Où s’entremêle langue et art, ainsi qu’en collaborant avec des auteurs, comédiens, peintres, vidéastes, professionnels ou amateurs résidant en Belgique. Actuellement, l’objectif est de proposer des ateliers, cours, stages d’art multidisciplinaire, multigénérationnel, plurilingue, pour et avec les citoyens. Nous espérons trouver des places  pour faire des interventions artistiques dans les écoles, maison d’arrêt, maison de retraite, université, collectivités territoriales, entreprises, afin de donner l’envie de découvrir des livres, des auteurs, des formes, des langues,…

Rojo en si♭, un nom significatif

Un nom jouant sur les paradoxes, animant des sentiments passionnels et contradictoires : amour / colère, sensualité / sexualité, courage / danger, ardeur / interdiction…
Un choix de couleur pas anodin puisqu’il permet de bousculer les sentiments. En effet, la couleur est dite chaleureuse, énergique, pénétrante et d’une certaine manière rassurante. Cette couleur chaude ne laisse donc pas indifférent et c’est là toute sa force : elle remue les passions, qu’elles soient positives ou négatives.
  1. Signification positive : amour, passion, chaleur, sexualité, ardeur, triomphe
  2. Signification négative : colère, interdiction, danger
  3. Représentation : sang, feu, lave, végétaux (tomate, coquelicot, fraise)

NOTRE ÉQUIPE

Gestion des Projets
Artiste multidisciplinaire et plurilingue
rojoensib@gmail.com
Développeur web
Bénévole / Étudiant en Automatique
oskosandoval@outlook.com

Laëtitia Menet
Rédactrice
Bénévole assistante rédaction / Étudiante en Journalisme

Soufiane ibnolhadj
Community manager
Stagiaire / Étudiant en marketing

REMERCIEMENTS

Oscar Sandoval (Bénévole développement web et co-organisateur du Tandem Rojo Pipelette)
Florine Lefevere (Stagiare Développement d’atelier en français)
Pauline Noudel (Assistante à la mise en scène IXIBAB)
Anne Brandely (Co-Web master pour http://www.saltoarte.com)
Richard Cagny ( Administrateur)
Keletigui Coulibaly (Animateur des projets)
Mélissa Djafar (Assistante des projets associatives)
Pauline Noudel (Rédaction et conception de dossier artistique « IXIBAB »)
Beatriz Navarro (Danseuse dans le projet Les Mains qui Sonnent)
Justine Lejeune (Aide à la conception d’un site web).
Quentin Laurent (Réalisation et dessin de logo)
Nicolas Payet (Aide à la comptabilité)
Sarah de tête de l’art à Marseille (Aide à la mise en œuvre du projet)
Emmanuelle Michel (Ancienne présidente)
Hadrien Michel ( Conseil)

Ovali Mehmet, Ska François, @MyKatiuska_ , Pena Paula & Patrick 🙂
Equipe Bénévole/stagiaires 2021

Nos partenaires

Tous ceux qui errent ne sont pas perdus.

J. R. R. TOLKIEN

%d blogueurs aiment cette page :